J'irai cracher sur ton micro-ondes

La cuisine facile et presque toujours chic pour les grosses feignasses

25 mai 2006

Les palets roses (ou pas) aux raisins, par Ninon

Cuisiner, c'est bien, ça occupe les mains à des choses simples, faciles, tranquilles. Pendant ce temps, la tête vagabonde, s'enrhume, se rappelle, rigole et se désole, voilà, comme on ne peut pas non plus tout le temps faire de la soupe à l'oignon pour avoir un prétexte, j'ai ressorti le spécial pâtisserie de Françoise Bernard pour faire des palets aux raisins comme quand j'étais petite et que j'avais pas classe pingouino2
C'est enfantin à faire (j'avais 10 ans quand j'ai commencé), c'est délicieux si on respecte la consigne (pour une fois) : il faut faire ça avec du beurre mou.

Oui, je suis très beurre mou en mai pingouinolove2

Pour fabriquer du beurre mou, il y a plusieurs méthodes, qui se valent sur le résultat mais pas sur les dégâts colatéraux.
1) Installer le beurre dur dans un four utilisant une technique assez méprisable, mettre sur "décongeler", surveiller. Si le beurre fond, ça vous apprendra. Faites plutôt des crêpes.
2) Démémager, laisser l'ancien frigo dans la cuisine intégrée, rencontrer certaines difficultés logistiques pour aller récupérer celui de belle-maman.
3) Acheter du beurre, laisser le panier sur la table, aller faire la sieste deux bonnes heures, avec ou sans petits lapins.

Merci de votre attention voltapingoui6

Alors, la recette, pour environ 24 palets :

125g de beurre mou (voir ci-dessus)
125 g de sucre
125g de farine + 1 pincée de sel
2 oeufs normaux
100g de raisins de Corinthe (trempés dans l'eau chaude, puis aromatisés au rhum ou à rien si vous préférez boire le rhum, j'en connais)
Un saladier, un fouet ou un batteur électrique, une spatule en caoutchouc, une tôle à pâtisserie ou une plaque avec des trous exprès.

Patouiller le beurre dans un saladier :
beurre_pommade

Ajouter le sel et le sucre, fouetter :
beurre_sucre

Ajouter un oeuf à la fois, puis la farine, fouetter. Et puis les raisins secs, qui sont mouilés, maintenant, c'est malin (les essorer dans vos mains avant), touiller.
On obtient une pâte super bonne crue, il faut se retenir :
pate_crue

Avec une cuiller, balancer des tas de pâte dans la plaque trouée, ou sur la tôle, en espaçant de deux trois centimètres, sinon ça va se toucher (et c'est pas moral, évidemment).
Comme ça :
pate_dans_moule

Enfourner, thermostat 6, pour une quinzaine de minutes environ. Surveiller (on peut chanter en même temps) : ça doit être doré sur les bords et clair au centre.

Sortir du four, laisser refroidir sur une grille.
/!\ Ne pas tous les manger brûlants
(oui, parce qu'on se brûle pingouino_caballero1 )

cuits

(et puis j'ai ajouté une tombée de Cointreau à la pâte parce que j'aime pas le rhum dans les gâteaux, comme on sait)

Vous me direz, mais pourquoi appelle-t-elle ça des palets roses, ils ne sont pas roses du tout, ces palets.

En fait, c'était pour faire un calembour drôle pingouinosweat1

Et aussi parce que j'ai fait un atelier créatif glaçage royal, histoire de me la péter.
Pour vous la péter aussi, il vous faut :
Un blanc d'oeuf
Du sucre glace
Du colorant rouge qu'on trouve dans les épiceries indiennes, mais sinon n'importe quel truc Vahiné fait la blague

Le blanc d'oeuf est dans un bol, on ajoute du sucre glace, on touille, on ajoute par exemple du Cointreau ou de l'alcool de mirabelles, et le colorant. Là j'ai abusé parce que mon fils aime les Barbie. Voilà. La consistance ? Bah, comme de la Danette, à peu près.
Comme un yaourt bulgare, plutôt. gla_age_royal

Ensuite on enduit les palets (refroidis et pas mangés), c'est facile.
Mais c'est très sale :

palets_roses_grille

Mais c'est joli beaucoup :

palets_roses

Il faut laisser sécher le glaçage, et après on peut manger.

Si, si, c'est beau :

palets_roses_detail

Posté par sundaymorning75 à 17:32 - Desserts - Commentaires [11] - Permalien [#]

Commentaires

    On peut mettre une autre couleur, qui donne envie de les manger moins vite, par exemple, histoire qu'il en reste au moins un pour quand ça sera sec?

    Posté par greg, 25 mai 2006 à 17:47
  • Des goûts et des couleurs

    Oui, bien sûr, on peut les peindre en bleu, en vert, en jaune, en marron, en orange, même, si on est foufou pour de bon.

    Ah et quand il pleut c'est le mal (même s'il ne pleut pas dessus, hein). Le glaçage sèche laborieusement et du coup ça ne fait pas "ffrrrrrssshhh" sur les dents quand on mord dedans, c'est bête.

    Posté par Ninon, 25 mai 2006 à 17:50
  • En fait je crois que ces couleurs là ne résoudront pas mon problème :/

    Ha et puis, faut quand même que j'avoue:
    "Oui, je suis très beurre mou en mai"
    En scrollant vite, là, pour venir voir ta réponse, j'ai vu un ou à la place du eu :/

    Posté par greg, 25 mai 2006 à 17:54
  • Ca me laisse reveuse, moi, que tu sois tres beurre mou en mai. Et le jeu de mot des familles, bravo, c'est du costaud

    Posté par gluglu, 26 mai 2006 à 07:44
  • Ca me laisse reveuse, moi, que tu sois tres beurre mou en mai. Et le jeu de mot des familles, bravo, c'est du costaud

    Posté par gluglu, 26 mai 2006 à 09:05
  • Moi j'aime bien faire rêver les jeunes femmes à l'aube

    Posté par Ninon, 26 mai 2006 à 12:39
  • waow

    Surtout que j'ai reve deux fois, on dirait bien :q

    Posté par gluglu, 26 mai 2006 à 13:23
  • Moi j'aime bien faire rêver les jeunes femmes à l'aube

    Posté par Ninon, 26 mai 2006 à 13:47
  • J'adore la nappe ! (celle des palets roses aux raisins, hein ^^)
    Oui, je sais, commentaire constructif ^^

    Posté par Scarlatine, 02 juin 2006 à 14:00
  • Madame !
    Vous qui faîtes de si beaux palets, ils n'en seront que meilleurs si vous ajoutez la farine par partie en même temps que chaque oeuf. Ça évitera à votre pâte de de "trancher" comme on dit dans le langage cuisinotier, donc vos palets de suinter à la cuisson et donc le beurre garder pour dans la bouche.
    C'était la minute de cette andouille de Fred
    Bizzzzzzzzzzzzzz

    Posté par Fred, 07 juin 2006 à 09:28
  • Précisions

    La nappe : c'est un torchon de 1973, qui présente le magnifique réseau du RER en Ile-de-France.
    Je crois que j'ai une photo en entier, je vais la poster.

    Fred, je vais appliquer cette ruse illico, merci !

    Posté par Ninon, 10 juin 2006 à 13:29

Poster un commentaire