J'irai cracher sur ton micro-ondes

La cuisine facile et presque toujours chic pour les grosses feignasses

10 juillet 2006

le granité de pastèque à la menthe, par Isa

C'est l'été, vous avez remarqué ?
Ma fillette, aussi, et chaque matin, elle me demande si aujourd'hui aussi, "ce sera la chaleur, maman ?"

Ce qui est bien, l'été, c'est qu'on a encore plus plaisir à aller au marché.

On prend de la menthe et des citrons verts, comme toujours, et puis, comme on est d'humeur un peu youpitralala, on craque pour de la pastèque pour la première fois depuis des années, et sur une chouette casquette de surfeuse pour la fillette et une jolie capeline blanche genre "je suis une madame, mais romantique d'abord", parce qu'avec tout ce soleil et un prix si modique, ce serait dommage de s'en priver, non ?

Donc, on rentre à la maison, il fait chaud malgré les charmants couvre-chefs, et en vidant le panier des courses, on a envie de quelque chose de bien rafraîchissant, pour après la salade mêlée au boulgour, aux crevettes et aux tomates.

Alors, ni une, ni deux, on prend :
- de la pastèque en morceaux, sans les pépins
- le jus d'un demi citron vert
- les feuilles de 2 ou 3 branches de menthe
- du sucre (à son goût, mais pas trop)

Et on met tout dans un mixer, comme ça.

granite1

Là, bien que la photo soit floue (mais c'est artistique, voyons), vous avez compris que c'est une recette à la louche, on module les quantités suivant si on aime sucré ou pas, beaucoup de menthe ou non.

On mixe tant que ça résiste, mais la pastèque est en général de bonne composition, et donc ça donne assez vite une consistance genre gaspacho un peu liquide.

granite2

Bon, à ce stade, on ne peut plus nier (que cette photo est floue, mais artistique, elle aussi) qu'il s'agit bien une recette de feignasse de base.
On met le tout dans un récipient qui va au congélateur, et on va faire autre chose (préparer le déjeuner dominical, coacher son enfant pour qu'il apprenne que non, ce ne sont pas des lutins qui viennent ranger sa chambre quand il a le dos tourné, regarder un match de foot ou une rediff de Téléfoot ou le tour de France, ou même faire la sieste... oui, il fait chaud, je vous le rappelle).

De temps en temps, on sort le récipient pour gratouiller son contenu à la fourchette, et petit à petit, ça prend forme (c'est net).

granite3

Bon, il faut encore un peu de temps pour que ce soit un vrai granité bien rafraîchissant, alors, une fois l'atelier rangement de chambre terminé, on prétexte qu'il faut encore du temps pour que le granité soit bien pris et que du coup, c'est bien que la fillette puisse jouer dehors maintenant que la température a baissé de 2°C, et on va faire la mariolle, pardon, on va jouer l'égérie hamiltonienne la plus éthérée au jardin le plus proche, munie de sa capeline et de sa robe de belle des champs (attention : ces deux ingrédients sont facultatifs).

granite4

Quand on rentre, on gratouille un nouvel fois, et on se dit qu'après le dîner, notre patience sera enfin récompensée (oui, c'est une recette de feignasse, mais on ne peut pas tout avoir, quand même).

granite5

Après le dîner (par exemple, une tranche d'espadon grillée au lait de coco avec du riz), on savoure enfin son moment de fraîcheur, qu'on a bien mérité, feignasse ou pas (quand même, on a rangé une chambre ou non ?).

granite6

Je suppose qu'on peut adapter avec tout fruit riche en eau (melon, fraise, pêche,...), ou avec des fruits plus "secs" genre de la mangue enrichie de jus (d'orange ou de mangue).

Et voilà !

Posté par sundaymorning75 à 22:39 - Desserts - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    C'est un bien beau récit pour une bien belle recette, de feignasse ou non !

    Posté par Laudy, 11 juillet 2006 à 09:02
  • miam

    je vais acheter de la pastèque!

    Posté par a n g e l, 11 juillet 2006 à 13:57
  • Je cherchais justement une excuse pour acheter de la pastèque. Voila, trouvée!

    Posté par samd, 11 juillet 2006 à 18:42
  • mais euh !

    J'ai pas de congélooo !

    Posté par stellou, 12 juillet 2006 à 23:29
  • Ben moi on m'a servi une recette encore plus feignasseuse: la même mais version liquide, pour l'apéro.
    Et c'était bon.
    Voilà.

    Posté par plume, 01 septembre 2006 à 21:14

Poster un commentaire