J'irai cracher sur ton micro-ondes

La cuisine facile et presque toujours chic pour les grosses feignasses

24 octobre 2006

Un régime, deux bananes, par Ninon et le cuisinier suédois

– Des pâtes sauce tomate basilic, c’est pas un crime contre la diététique, tout de même redface

– En fait c’est pas tant les pâtes sauce tomate basilic qui étaient réellement incriminables dans la diététique douteuse, c’était plutôt les kilos de viande qui allaient avec, et surtout le fromage râpé, accompagné cela va sans dire par un bon petit sachet de parmesan.
Et quand on voulait vraiment se faire mal, on mettait le tout sur un lit de mozzarella. Et on souffrait le martyre, heureux de voir qu’avec un peu de bonne volonté, on pouvait résoudre le problème de la faim dans le monde très facilement, mais que ça se ferait au prix d’un sédentarisme aigu, localisé essentiellement sur le canapé.
Du coup on n’a rien breveté, je pense pas qu’il y aurait à regretter, la tartiflette aurait de toute façon raflé tout le marché tôt ou tard redface


Posté par sundaymorning75 à 13:44 - Lu sur le Net - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    Un "sachet" de Parmesan ? Un SACHET de Parmesan ???!!!

    Je me désabonne de ce fil RSS, moi.

    Posté par Aka, 24 octobre 2006 à 20:35
  • Mais pas du tout !

    Je pense qu'il faut laisser une chance à Dadou. Ou lui offrir une râpe.

    Posté par Ninon, 25 octobre 2006 à 01:24
  • Evidemment

    Les prémices du sedentarisme aigu, pas la force de raper quoi que ce soit.

    Posté par Dadou, 25 octobre 2006 à 02:57

Poster un commentaire