J'irai cracher sur ton micro-ondes

La cuisine facile et presque toujours chic pour les grosses feignasses

25 octobre 2006

Poulet au curry avec riz aux épices*, par Chupa

*(oui je n’avais plus de titre drôle en stock)

Les intervenants.

Il va vous falloir des choses comme sur cette photo :

01_ingredients

A savoir donc, du poivre, du sel, du paprika, du curry, du piment fort, de l’arôme de Maggi (ou un cube bouillon), du persil (pas sec de préférence, parce que vous, vous n’êtes pas une grosse feignasse et vous avez pensé à acheter des herbes aromatiques), une échalote, de l’ail, du beurre, de la crème fraîche (liquide ou épaisse, mais si liquide une demi cuillère à café de farine sera la bienvenue pour épaissir un brin).

Et évidemment :

- le poulet (une escalope/personne ou plus, enfin vous faites comme voulvoul)
- du riz (dosez comme voulvoul aussi)

Mais aussi, de la pâte de curry (bocal Rajah) que vous trouverez chez un épicier indien. Si vous habitez dans le trou du cul de la France ou ailleurs, vous avez le choix, soit vous faites comme moi, vous copinez avec Sib et vous vous invitez chez elle une ou deux fois par an dans le seul but de pouvoir refaire des réserves chez les épiciers en bas.
Soit, mais c’est moins drôle, parce que du coup vous n’allez pas boire de bière deux fois l’an chez une copine sympa, vous mettez dans un verre ceci :

- une petite échalote hachée très fin.
- du persil (ou coriandre selon vos goûts à vous)
- du piment fort un peu
- du paprika pas mal
- du curry plein
- de l’huile d’olive et de l’huile de tournesol (sinon c’est trop fort), une ou deux cuillère à café en tout et pas beaucoup plus.

Vous pilez un peu tout ça et vous laissez macérer une petite heure, vous obtenez un truc un peu épais (parce que vous avez su ne pas abuser du gras). Et voila, vous mettrez ça à l’étape cruciale de la crème fraîche tout à l’heure et à la place de la pâte de curry.


Acte I, scène 1.

Coupez du beurre (au pif, on va dire 70 g) en morceaux et laissez fondre à feu doux.
Mettez l’échalote et l’ail coupés fins.

03_beurreechalote

Laissez rissoler un poil, puis rajoutez quelques giclettes d’arôme (ou écrasez votre bouillon, un demi suffit).
Mettez un poil de piment (mais peut-être aimez vous les sensations fortes, alors dosez à votre convenance), du paprika doux (dur à doser, je sais pas, on va dire que vous pouvez saupoudrer tranquillement toute la surface de la poele, sans jouer les mijorées), du curry en dose plus importante encore (limite le double).
Salez, poivrez, mettez le persil.

Faites revenir une ou deux minutes et mettez ensuite de côté, n’importe où.

04_beurreepices

Acte I, scène 2.

Vous mettez votre riz à cuire.


Acte II, scène 1.

Coupez vos escalopes, moi je fais des lamelles parce que j’aime bien faire la maligne, mais faites comme il vous plaira.
Faites dorer à feu moyen avec un tout ptit peu d’huile d’olive.
Ensuite vous mettez deux cuillères à soupe de pâte de curry (ou votre mixture), et puis de la crème (moi je mets 3/4 d’un pot de 20cl)

06_pouletcreme

Vous mélangez un peu tout ça et ça donne :

07_pouletok

Laissez mijoter à feu très doux.

Acte III, scène 1.

Votre riz est cuit, vous allez donc le mélanger au truc du début que vous avez mis n’importe où là.
Vous touillez pour bien faire pénétrer sur feu moyen, et cela pendant une minute ou deux.

Et hop, c’est prêt. Facile non ? \o/

08_rizok

Acte IV

Mangez.

09_final

(si si, mangez, même si là ça fait un peu pas ragoûtant, vous devez me faire confiance)


Posté par sundaymorning75 à 22:51 - Plats - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    C'est pas très fair, Sib va savoir que la plupart de ses copines viennent aussi pour l'épicier (car, oui, nous sommes plusieurs dans ce cas)

    Posté par isadora, 27 octobre 2006 à 11:57

Poster un commentaire