J'irai cracher sur ton micro-ondes

La cuisine facile et presque toujours chic pour les grosses feignasses

09 mars 2007

Le Katsudon, par Enzan

Il faut :

800g de riz cuit chaud (ça, c'est pour les ploucs qui n'ont pas encore de cuiseur à riz; pour les autres, 1 cup par personne. Oui, ça fait une belle plâtrée de riz au final)
200g d'oignons émincés
25cl de bouillon dashi de base (on va voir ça plus tard)
20cl de mirin
20cl de sauce soja épaisse (ça veut dire la sauce soja la plus facile à dégotter, Kikkoman pour ne pas les citer. Que ceux qui ont dit "Suzi-wan", là, au fond, aillent de ce pas se jeter dans une bétonneuse).
4 cuillères à café de sucre
4 brins de ciboulette (vous pouvez en mettre bien plus)
4 oeufs

---- pour la viande et la chapelure ----

4 escalopes de porc (bien épaisses et grasses, soyons fous)
sel, poivre (vous pensiez y échapper ?)
farine
1 oeuf battu comme plâtre, le fumier
chapelure

Ça vous dirait de bouffer chinois ce soir ? Ou chez toi ? Vous allez voir, la cuisine japonaise, c'est nippon ni mauvais.

Bon. Maintenant qu'on a sorti les vannes éculées qui accompagnent ce genre de recettes, on va pouvoir causer entre gens civilisés.

Tout d'abord, les ingrédients. Tout est disponible dans les bonnes grandes surfaces, même la sauce soja Kikkoman que vous aller probablement payer plus cher que la peau des bourses de Benoît XVI, mais c'est votre problème. Sinon vous pouvez aussi l'acheter en même temps que le mirin et le dashi dans une épicerie asiatique, et cela permettra aux plus affamés d'entre vous de saliver sur de charmantes vendeuses aux yeux bridés. Le mirin est un alcool de riz sucré avec lequel vous aurez du mal à vous rincer le gosier à l'apéritif, n'essayez donc pas. Pour le dashi de base, vous avez deux solutions : la poudre à diluer (marque Hondashi ) dont je ne parlerai pas ici car je n'en ai pas encore maîtrisé le dosage. Oui, même après deux ans d'utilisation. Ce secret est encore mieux gardé que le Saint-Suaire, croyez-le ou pas. La deuxième solution consiste à acheter des sachets à infuser (les miens sont estampillés "dashi pack", en japonais, z'avez qu'à demander ça au vendeur et basta) contenant tout le nécessaire. Ca ressemble à des sachets de thé, sauf qu'ils contiennent autre chose. En bonus il existe une troisième solution, faire soi-même le bouillon de dashi avec du vrai konbu et tout le toutim, mais c'est long et fastidieux pour pas grand-chose quand on voit ce qu'on obtient avec les sachets ou la poudre.

Pour faire joli, voici une photo de dashi en poudre :

SPICE_COND_AJINO_HONDASHI_1kg_2

Si vous en faites un rail à sniffer pour épater vos invités, je décline toute responsabilité sur les désagréments qui en découleraient. Bon, maintenant attaquons la recette à proprement parler.

Commencez par préparer le dashi. Il suffit de faire bouillir l'eau et de ne pas suivre le mode d'emploi indiqué sur les sachets. Plus le bouillon est corsé, meilleure la recette sera. Donc là où on vous recommande 1 sachet qui infuse pendant 3mn dans 700ml de flotte, nous allons mettre 2 sachets pendant 5 à 10mn dans nos 250ml d'eau. Du coup il est recommandé d'en mettre un peu plus au départ, à cause de l'évaporation. Le mode d'emploi recommande de maintenir un feu moyen pendant l'infusion, alors on l'a fait. Il faut bien suivre quelque chose là-dedans, sinon on va finir avec une meringue à la fraise et on aura pas l'air con.

Jetez les sachets. Incorporez la sauce soja, le mirin et le sucre dans le bouillon, balancez-y les oignons et laissez frémir le temps de préparer les escalopes.

katsudon2

Pour les ceusses qui ne savent pas encore paner de la viande, on va redétailler tout ça. Toi y en a battre ce salaud d'oeuf dans bol, prendre viande préalablement désossée (ne rigolez pas, j'ai carrément oublié de le faire hier soir et on m'a fouettée pour me faire expier ce crime impardonnable), puis toi poivrer viande et la recouvrir de farine bien partout, toi tapoter viande pour virer excès farine, toi tremper viande farinée dans oeuf battu à mort et toi finir par mettre chapelure sur viande dégoulinante. Si toi pas gros abruti, ça donner ça :

katsudon1

C'est là que les Athéniens s'atteignirent et que nous avons deux options. Ici, nous découpons la viande panée -et pas cuite- en lamelles de la largeur d'un doigt (et non pas : couper les doigts en larges lamelles, attention !). Attention à couper assez profondément pour permettre un mangeage simple, mais pas trop profondément : l'escalope doit rester d'un seul tenant.

katsudon3

Je précise aux curieux que non, ce ne sont pas les mains de mon homme. Et qu'il existe une autre variante qui conseille de couper la viande après cuisson, mais qu'on n'a pas encore essayé. En fait on attend de pouvoir espionner au restau pour voir comment le chef s'y prend pour ne pas se cramer, et après on vous dira. C'est mieux.

Donc là, fatalement, on met de l'huile dans un récipient adapté et on balance sans pitié les escalopes dedans.

katsudon4

Et on les laisse bien cuire, tiens.

katsudon6

Profitez-en pour cisailler cette garce de ciboulette qui ne mérite que ça.

katsudon7

C'est maintenant que ça se complique et qu'il vaut mieux faire ça à plusieurs. Prenez une casserole, et mettez-y environ 1/4 du dashi dans lequel les oignons se sont noyés depuis belle lurette, une escalope panée, 1/4 de la ciboulette, et versez un oeuf battu sur l'ensemble. Laissez revenir à feu vif le temps que l'oeuf cuise, mais attention car il doit rester baveux, ce fourbe.

katsudon10

Oui, c'est flou et je vous merde. On n'allait pas rater la recette pour si peu, hein.

Quand c'est cuit, vous versez dans un grand bol préalablement rempli d'une portion de riz. Et là, tout de suite, c'est le raffinement oriental qui déferle dans votre cuisine :

katsudon12

On a noté hier soir que le riez était peut-être un petit peu sec avec seulement 250ml d'eau, et nous n'étions que 3 à bouffer comme des chancres sur ces proportions. Donc pourquoi ne pas doubler la mise, mais en doublant le nombre de sachets de dashi aussi bien évidemment...

Posté par sundaymorning75 à 20:01 - Plats - Commentaires [15] - Permalien [#]

Commentaires

    Trés bon

    Bonne recette, attention a ne pas trop cuire les oeufs, les quantités du dashi sont trop importantes à mon gout, la moitié pourrait suffire

    Posté par Rudy, 27 mars 2008 à 20:03
  • eh gallère

    Le KATSUDON N'EST PAS une recette CHINOISe !

    C'EST une recette JAPONAISe !!!

    Sur ce, bonne appétit... (et je pique la recette au passage pour comparer :^) )

    Posté par XYZ, 29 août 2008 à 02:29
  • OH MY GOD §

    COMMENT CA A L'AIR TROP BON §§§§

    En plus pas trop compliqué à faire on dirait

    A tester !

    Posté par kytine, 09 mars 2007 à 20:55
  • J'en veux du dashi, au puy en velay

    Posté par astrid, 10 mars 2007 à 01:31
  • Ha ben moi si quelqu'un sait où trouver du $%@! dashi à Marseille, je l'épouse? (mais non, je blague, reviens!)

    Posté par plume, 10 mars 2007 à 09:58
  • Ouhla, si ce blog ce met a la cuisine jap mon mec va bicher )) (En-core! En-core!)

    Posté par gluglu, 11 mars 2007 à 13:56
  • Lendemains qui déchantent: ouuuuh! mal à la tête pour moi...

    Bon, au vu de nos petites discussions semi-alcoolisées d'hier soir, je dois dire que je suis assez fiérote de me souvenir de l'adresse de ton blog. J'en ai lu une petite partie, et je dois dire que c'est plutôt réjouissant: promis, je t'envoie bientôt la recette du pain d'épices aux bananes.
    A une prochaine fois, Mam'zelle Ninon-qui-boit-du-Chinon-mais-qui-fume-pas-de-chichon, et bises à Merlin.

    Isabelle.

    Posté par la.chabelita, 11 mars 2007 à 19:41
  • miam :p

    a votre avis, cette recette se tente même tous ces ingrdients japonisants ? le riz, l'oeuf, les oignons et les escalopes, j'ai, mais le reste :/

    je pense qu'il devrait y avoir moyen de faire pareil, mais pas japonais quoi. des avis dans l'assisance ?

    Posté par fre, 13 mars 2007 à 14:11
  • Je me suis marré comme un dératé !!

    Alors j'ai beaucoup ri à la lecture de cette recette, et puis je me suis rendu compte que c'était de la bouffe chinoise. Bouffe chinoise, pour les initiés, ça sonne un peu comme "chou-fleur", dans mon esprit malade, en un petit peu moins grave.

    Mais en la lisant, la recette, en voyant les photos, Ca m'a donné envie. Enfer et damnation, foutre dieu, bave de crapaud et peau de serpent, qu'as-tu mis dans ta recette, Enzan la sorcière, pour me donner envie à MOI de manger chinois ?

    Bon, je vais prendre mon courage à deux mains, et ma femme va se dépêcher de nous faire un truc dans ce genre là. Parce que bon, je la connais, ma femme. Je lui file une recette de bouffe chinoise, et je me retrouve avec une pizza aux fruits de mer, parce que "j'ai un peu fait à ma sauce chéri". "Oui bien sûr ma chérie, ce sera sûrement bon. Sûrement".

    :/

    Posté par Maldoror, 13 mars 2007 à 21:29
  • Peut-on remplacer le mirin par autre chose, vu que j'ai une femme enceinte à diner?

    Pour Fre et sa version francaise : je pense qu'en échangeant miri contre vinaigre ou rougeQuiTache, dashi contre KubOr et soja contre VinaigreBalsmaique, ça devrait conserver un tant soit peu l'esprit de la recette, mais sans les ingrédients.

    Attention cette remarque vaut ce qu'elle vaut car elle n'a jamais été testée.

    Posté par Mitsu, 15 mars 2007 à 11:07
  • "Je précise aux curieux que non, ce ne sont pas les mains de mon homme."

    C'est pas tes mains non plus Enzan, c'est celles de qui ? [:dakans]

    Posté par antennerelais, 23 mars 2007 à 11:54
  • une petite chanson.

    Katsudon dans ton panier?
    Du fromage, du fromage.
    Katsudon dans ton panier?
    Du fromage de chez Morel.


    vous pouvez vous rasseoir.

    Posté par stipe, 25 mars 2007 à 13:49
  • L'idéal à mon avis étant quand même d'utiliser du Panko (chapelure prévue pour), un grand bain de friture et une sauce à katsudon (essayez la marque Bull Dog, très bonne).
    Mais je suis un peu une intégriste de la cuisine japonaise (et non chinoise, Maldoror)....

    Posté par Hemlock, 05 avril 2007 à 14:52
  • feedback à venir

    Bon, j'ai trouvé tous les ingrédients bizarres néceissaires, je viendrais témoigner ici du résultat !

    Posté par yoann, 23 avril 2007 à 13:26
  • Si à cause de vous je me mets à aimer faire la cuisine ... je ne vous le pardonnerais jamais !
    Salutations.

    Posté par Mimi, 06 juin 2007 à 10:27

Poster un commentaire