J'irai cracher sur ton micro-ondes

La cuisine facile et presque toujours chic pour les grosses feignasses

09 novembre 2006

Des tartines au four !!! © Opus II & III, par Ninon

Bon, moi aussi, j'appuie un peu avec les doigts, mais pas trop, finalement.
La pain vient de chez Portolan, Boris, qui ne joue pas au rugby. Avenue Secrétan, métro Jaurès, voilà.

Part One :

Un chouille d'huile de noix, mais un rien, hein. De la ricotta. De la coppa en petits bouts. Sous le grill, le temps d'écouter Week-end à Rome deux fois blessure

tartines_ricotta

Part Two (Internationale ouvrière de la tartine au four !!! ©) :

Pareil, un chouille d'huile d'olive (bon d'accord, c'est pas la même huile, mais vous saisissez l'esprit). Du caviar d'aubergines, flop flop. De la coppa en petits bouts, voilà, pareil (parce que si vous laissez les grands bouts, vous allez manger salement. Je dis ça pour le glamour ; oui, on peut rester sexy en mangeant des tartines au four). Du crottin de chavignol en tranchouillettes. Du poivre du moulin pingouinosourit
Si vous n'aimez pas Daho, vous pouvez faire autre chose. De toute façon, ce n'était pas le même jour. Disons cinq minutes, si votre four est bien élevé. Ah on peut en faire, des choses, en cinq minutes...

tartines_Ninon

De plus près : tartine_detail

Notre référence pingouinosweat


Posté par sundaymorning75 à 22:42 - Et encore bravo ! - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Bravo !

    Ces tartines ont incontestablement des qualités gustatives supérieures à celles que j'avais modestement présentées.

    Je te pique donc la recette, sans vergogne.

    En revanche, je remplacerai Daho par Certain General ou Tanit. Je n'ai aucun vinyl de Daho, a mon grand désarroi :/

    Posté par Maldoror, 11 novembre 2006 à 15:38

Poster un commentaire